NĂ© un 4 juillet

La sociĂ©tĂ© Ninja Squad a Ă©tĂ© immatriculĂ©e le 4 juillet 2012. Nous cĂ©lĂ©brons donc notre mi-dĂ©cennie : 5 glorieuses annĂ©es d’existence. đŸŽ©đŸ™†đŸ•ș

Extrait KBis Ninja Squad

Pour ceux qui ne nous connaĂźtraient pas, rappelons les principes qui rĂ©gissent Ninja Squad. On est 4 fondateurs dont 3 salariĂ©s dĂ©veloppeurs Ă  plein temps. Tous Ă©gaux, tous actionnaires, sans lien de subordination (pas de managers, pas de commerciaux). Les salaires sont aussi Ă©gaux, quelque soit l’activitĂ© ou l’expĂ©rience de chaque ninja. On ne compte pas les vacances, et on essaie d’encourager les projets de chacun, qu’ils soient professionnels, dans l’open-source, ou plus personnels (voyage, famille, etc.).

En 5 ans, nous n’avons pas dĂ©rogĂ© Ă  un autre principe fondateur : on ne facture que 4 jours par semaine, et nous rĂ©servons les vendredis au reste : side projects, administratif, ou
 procrastination.

Bref, on s’est juste donnĂ© les moyens de faire notre mĂ©tier/passion dans des conditions correctes, en bonne entente avec nos clients, et en se faisant plaisir.

Et les rĂ©sultats sont au beau fixe. Nous avons le luxe de choisir nos missions, et d’en refuser bien plus qu’on en accepte (on les refile alors aux copains d’autres NoSSII, ou indĂ©pendants). Si nous n’avons pas encore notre dernier bilan annuel (qui vient de se clĂŽturer au 30 juin pour nous), il s’annonce encore meilleur que le prĂ©cĂ©dent, comme chaque annĂ©e. Nous le publierons ici quand il sera disponible.

En attendant, notre CFO amateur CĂ©dric nous indique les chiffres suivants : 365k€ de chiffre d’affaires, dont :

  • 130k€ de prestations de dĂ©veloppement ;
  • 190k€ de formation et conseils, essentiellement sur Angular ;
  • et 60k€ de ventes d’ebooks.

Nous nous distribuerons alors cette annĂ©e encore une confortable prime annuelle, en plus de nos 2500€ de salaire net. Car comme chaque annĂ©e, nous nous partageons les bĂ©nĂ©fices en fin d’exercice (un peu moins de 20k€ nets chacun Ă  l’issue du prĂ©cĂ©dent). Du moins, tant que nous ne convaincrons pas JB de nous acheter des Tesla de fonction.

Et que faisons-nous au quotidien, ces derniers temps ?

  • CĂ©dric Exbrayat, quand il ne donne pas une formation Angular ou assure un audit Ă  l’autre bout de l’Europe (et il est dĂ©jĂ  bookĂ© jusqu’à la fin de l’annĂ©e), ne fait plus de prestations longues de dĂ©veloppement, car il se consacre Ă  la maintenance de son ebook Angular et de son ensemble d’exercices, ce qui est trĂšs consommateur de temps ;
  • Jean-Baptiste Nizet, quand il n’assure pas une formation Angular en remplacement de CĂ©dric dĂ©jĂ  pris ailleurs, fait du dĂ©veloppement chez un client lyonnais historique oĂč nous nous sentons bien ;
  • AgnĂšs CrĂ©pet, quand elle n’est pas Ă  son travail dans une grande Ă©cole d’ingĂ©nieur stĂ©phanoise, rĂ©alise quelques missions de conseil pour Ninja Squad ;
  • et Cyril Lacote (moi), quand ses enfants lui laissent un peu de temps, fait aussi du dĂ©veloppement chez ce mĂȘme client historique lyonnais.

Quelques idées reçues et réflexions

Les éxonérations fiscales

On entend souvent dire : “les trois premiĂšres annĂ©es sont les plus dures”.
Ou son contraire : “les premiĂšres annĂ©es sont faciles, avec les exonĂ©rations fiscales, c’est aprĂšs que ça fait mal”.

Ninja Squad a, dĂšs sa premiĂšre annĂ©e, payĂ© des impĂŽts, taxes, et prĂ©lĂšvements sociaux, sans exonĂ©ration d’aucune sorte. Et on en est plutĂŽt fiers. Ce furent ainsi 92k€ sur le bilan prĂ©cĂ©dent (probablement plus cette annĂ©e), soit 28% de notre chiffre d’affaires de 323k€. Nous voilĂ  donc plus recommandables et moins evil que des grosses sociĂ©tĂ©s comme Google, Apple ou Amazon.

On peut donc crĂ©er une sociĂ©tĂ© pĂ©renne sans aucun financement extĂ©rieur, ni emprunt, ni aide privĂ©e ou publique, ni apport (au-delĂ  du capital social dont le montant peut ĂȘtre nĂ©gligeable ; pour nous, il est de 10101€).

Il est l’or, mon trĂ©sor

Il faut se constituer une bonne trĂ©sorerie, un bon matelas d’avance, parce que tout le monde vous payera en retard.

C’est comme un sport national, mais sans le frisson de la compĂ©tition. C’est devenu normal, tout le monde paie en retard, personne ne s’en Ă©tonne.
Et ce sont souvent les mĂȘmes entreprises qui respecteront scrupuleusement les contraintes pour toucher illĂ©gitimement leur CrĂ©dit ImpĂŽt Recherche chaque annĂ©e qui feront tout/rien pour ne pas vous payer Ă  temps.

Les clients en retard de paiement

Mais ces entreprises ne sont mĂȘme pas les pires. Les pires sont les OPCAs, ces organismes de formation privĂ©s qui reçoivent chaque annĂ©e nos taxes professionnelles, comme le FAFIEC, l’AgefosPME, ou l’AFDAS, et qui fonctionnent encore comme au siĂšcle dernier.
Ils ne se contentent pas de vous payer systĂ©matiquement avec plusieurs mois de retard, aprĂšs vous avoir demandĂ© une tonne de documents : ils vous obligent en plus Ă  passer par du courrier papier, et vous demandent parfois de refaire le travail plusieurs fois parce que leur scanner est en panne (true story, voir tweets ci-dessous) 😅.

Votre produit est votre sous-produit

Avec Ninja Squad, on rĂȘvait (et on rĂȘve encore) de sortir un produit et d’en vivre.

On a sorti un outil open-source qui a son petit succĂšs chez les dĂ©veloppeurs Java : DbSetup. Mais comme c’est de l’open-source, il n’est pas question d’en vivre.

On a sorti une plateforme de quiz, Quizzie, qui avait un business model en bĂ©ton : gratuit pour un quiz public, payant pour un quiz privĂ©. Ca a marché  moyennement : on n’a vendu que deux quiz, un premier au tout dĂ©but, et un second trĂšs rĂ©cemment 🎉. Soit une croissance organique d’à peu-prĂšs
 0% 😅.

En plus d’avoir trois ninjas dans l’organisation de MiXiT Ă  Lyon, on participe toujours Ă  des confĂ©rences, que ce soit en tant qu’orateurs :

ou en tant que simples spectateurs, comme SudWeb rĂ©cemment, oĂč on a pu Ă©changer sur les modĂšles d’entreprise alternatifs comme le nĂŽtre.

DerniĂšrement, on aide un centre de santĂ© communautaire stĂ©phanois, en leur rĂ©alisant bĂ©nĂ©volement une application de gestion, qui prĂ©serve l’anonymat des migrants.

De beaux projets, mais rien qui permette d’en vivre.
Zach Holman disait The Product is the Byproduct : votre produit ne sera pas ce que vous imaginiez au départ, mais probablement le sous-produit que votre activité aura généré.

Il faut croire que pour nous, ce fut l’expertise Angular de CĂ©dric. Son premier ebook sur AngularJS 1.x eut dĂ©jĂ  un succĂšs respectable : plus de 14k€ de chiffre d’affaires, et encore 1500€ de ventes l’annĂ©e derniĂšre, sur la France essentiellement, ce qui ferait dĂ©jĂ  rĂȘver la majoritĂ© des auteurs de livres techniques qui sortent via un circuit d’édition classique.

Et on a bien eu raison de le payer partiellement pendant son tour du monde pour qu’il relise chaque commit de l’équipe Angular 2, alors que le framework Ă©tait en gestation, et qu’il commence Ă  rĂ©diger son second ebook. Il s’est pour le moment vendu pour plus de 85k€ au total dans le monde entier (dans 105 pays !), dont 60k€ sur cette seule derniĂšre annĂ©e. Et le Pack Pro, notre plateforme de formation en ligne, est en pleine explosion alors que les entreprises se mettent sĂ©rieusement Ă  Angular 2 4 5, donc on n’exclut pas de tutoyer, Inch’Allah, les records de Discover Meteor (mĂȘme si on s’est interdit de notre cĂŽtĂ© de vendre des goodies Ă  prix d’or dans un pack Super Premium).

DerniĂšrement, des auteurs nous contactent mĂȘme pour bĂ©nĂ©ficier de cette plateforme qui permet de coder et valider Ă  son rythme des exercices, pour mettre en pratique la thĂ©orie apprise dans leur livre. Qui sait, peut-ĂȘtre que d’autres ebooks/formations en ligne prĂ©parĂ©s avec amour seront bientĂŽt disponibles


Nos ebooks n’étaient au dĂ©part que la mise en forme de nos supports de formation. On a donc peut-ĂȘtre trouvĂ©, finalement, le sous-produit qui constituera notre produit.Â đŸ€ž

Bisous

Ce nouvel exercice commencera par un nouveau tour du Monde de CĂ©dric (il veut aller en Antarctique depuis qu’il a invitĂ© Marie Manceau et ses manchots Ă  MiXiT), alors on n’est pas Ă  l’abri qu’il revienne avec un nouveau master plan dĂ©cennal.

En attendant, bisous Ă  tous, merci Ă  ceux qu’on croise aux dĂ©tours de confĂ©rence et qui nous disent tout le bien qu’ils pensent de nous 😘, et Ă  dans 5 ans.

Cet article sera mis à jour prochainement avec notre dernier bilan définitif, pour ceux qui ont une appétence ou une curiosité pour les chiffres.

via GIPHY


Mise à jour : les chiffres officiels

Comme promis, pour les passionnés de chiffres, nous avons publié notre bilan comptable 2016-2017.